ARECO Pacific est signataire du Australian Food Pact

27 octobre 2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

ARECO Pacific s'engage contre le gaspillage alimentaire

En Australie, 35% de la nourriture produite est gaspillée. Face à cet enjeu, la ministre de l’environnement, Sussan Ley, a lancé le jeudi 21 octobre l’Australian Food Pact.

Ce pacte s’inscrit dans la continuité de la National Food Waste Strategy établie par le gouvernement australien.

ARECO Pacific fait partie des 8 signataires du pacte développé par Stop Food Waste Australia. L’entreprise rejoint ainsi un groupe puissant de partenaires et d’entreprises engagés pour réduire de 50% le gaspillage alimentaire d’ici 2030.

Parmi les signataires, on retrouve Coles et Woolworths, deux enseignes avec lesquelles ARECO travaille au quotidien pour la gestion et la valorisation des rayons frais.

Dès lors, ARECO Pacific va collaborer avec les autres signataires et Stop Food Waste Australia pour réduire le gaspillage et l’insécurité alimentaire. Le groupement va également encourager l’innovation afin d’améliorer la durabilité et la résilience du système alimentaire australien.

Australian Food Pact
Australian Food Pact

Australian Food Pact : vers une alimentation plus durable

Lancée le jeudi 21 octobre 2021, l’Australian Food Pact est une initiative globale et ambitieuse qui rassemble de nombreuses entreprises.

À la suite du lancement du pacte, de nombreux site et organes de presse ont relayé la nouvelle. Food & Drink Business, Mirage. News, The Australian, Food & Beverage, Pittwater Online News, The National Tribune, Retail World et FoodProcessing consacrent chacun un article sur l’initiative.

Cet engagement pluriannuel invite les signataires à identifier et développer des solutions pour transformer le système alimentaire australien. Ils doivent également trouver de nouveaux partenaires et partager les bonnes pratiques à travers le pays.

L’Australian Food Pact est ainsi un moyen de réduire le gaspillage alimentaire en mettant l’accent sur la prévention, la réutilisation des ressources et une meilleure alimentation.

Il aidera tous les acteurs de la chaîne, du champ à l’assiette, à s’intégrer dans cette action de transformation à grande échelle.

À terme, l’objectif est ainsi de rendre l’ensemble de la chaîne alimentaire australienne plus durable, circulaire et résiliente.